Dar Maram, la première maison des parents ouvre ses portes en Tunisie

Ce projet a vu le jour porté par l’association Maram, créée par Manel Gharbi et Boubaker Agal,  suite à la disparition de leur petite fille en 2013, touchée par un Neuroblastome (Cancer pédiatrique rare).

C’est à l’initiative de sa maman, de retour en Tunisie, que le projet d’une Maison des Parents à Tunis a vu le jour. Elle a souhaité que les familles, dont un enfant est touché par le cancer en Tunisie, puissent disposer d’un accueil de qualité au plus près des lieux de soins. Besoin d’autant plus important qu’il devait aussi permettre de diminuer le nombre d’abandons de traitement pour les familles les plus modestes n’ayant pas de lieu de vie sur place, ni de moyens pendant la durée du traitement.

Cette maison est destinée à accueillir certains enfants en traitement dans l’unité d’oncologie pédiatrique de Tunis.

Un projet soutenu par la Fondation  d’aide à l’enfance Régine Sixt, partenaire du  GFAOP et d’autres partenaires.