Guinée Conakry, Lancement du programme Diagnostic Précoce des cancers de l’enfant

Elaboré par l’Institut Jean Lemerle (Dakar) avec le soutien du GFAOP et de la Fondation Bristol Myers Squibb.

En Guinée on estime qu’environ 600 enfants sont atteints de cancer chaque année. Seulement 15% d’entre eux arrivent dans l’unité de cancérologie pédiatrique du Centre hospitalier Universitaire Donka, et la moitié d’entre eux ne peuvent recevoir les traitements proposés du fait d’un cancer trop avancé. II est pourtant possible de guérir une grande majorité de ces enfants (~80% de taux de survie) si le diagnostic de cancer est posé suffisamment tôt et qu’il est suivi d’une prise en charge rapide et adaptée. Les cancers pédiatriques sont des maladies qui se développent rapidement, passant d’un stade localisé à une maladie disséminée – qui touche plusieurs organes – en quelques semaines.

C’est pourquoi la détection rapide des premiers signes évocateurs est si importante. Les 19 et 20 mai 2021, sous la tutelle du ministère de la Santé, un programme de formation au diagnostic précoce a été lancé avec la formation de 20 formateurs nationaux. Le programme intègre également la formation de prestataires au chef-lieu des différentes régions (Nzérékoré, Mamou et Conakry) Au terme de cette phase pilote, plus de 80 prestataires de santé seront formés.

Ce programme développé par l’Institut Jean Lemerle – Institut Africain de Formation à l’Oncologie Pédiatrique est soutenu par la Fondation Bristol Myers Squibb.