Actualités

Niger. Large déploiement du programme de formation au diagnostic précoce des cancers des enfants à Niamey

Le programme de diagnostic précoce des cancers pédiatriques implémenté au Niger en novembre sous la tutelle du ministère de la Santé avec l’expertise du GFAOP et le soutien de la Fondation Bristol Myers Squibb.

Au Niger, on estime entre 1000 à 1500 * le nombre de nouveau cas d’enfants atteints de cancer chaque année. Seulement 60 à 80 enfants sont accueillis dans l’unité d’oncologie pédiatrique au Centre National de Lutte contre le Cancer à Niamey dont deux tiers des cas arrivent avec un stade évolué de la maladie, et malheureusement la mortalité reste très élevée.

Ceci est en grande partie dû à l’ignorance de l’existence des cancers des enfants dans les communautés et à l’insuffisance de formation et d’information des agents de santé mais aussi aux difficultés d’accès au traitement, la faiblesse des systèmes de santé, et la pauvreté des familles.

Différentes régions après Niamey, sont prévues en janvier 2022 : Zinder, Dossou et Tahoua.

Au terme du programme de formation, ce sont 216 professionnels de santé (24 formateurs et 192 prestataires) qui seront formés (à l’issue de la période 2021-2022).

Une subvention de la Fondation Bristol Myers Squibb finance ce programme de formation ainsi que les autres activités de l’ Institut Jean Lemerle, institut africain de formation en oncologie pédiatrique (IAFOP) du GFAOP

En savoir plus : lire le communiqué de presse

Voir la vidéo 

*Les chiffres d’incidence sont calculés sur la base de 85 nouveaux cas /an/million d’enfants <15 ans, limite basse et 130/million, limite haute prenant en compte les cas non diagnostiqués.