Formations

L'Ecole Africaine d'Oncologie Pédiatrique : la déclinaison des enseignements en oncologie pédiatrique

Former les équipes est au coeur des missions du GFAOP. C’est un pré-requis à l’amélioration de la qualité de la prise en charge des enfants atteints de cancer en Afrique. 

Pour accueillir le nombre croissant d’enfants diagnostiqués, il est indispensable d’augmenter les capacités de formation en prenant en compte les besoins de chaque pays.

Depuis 20 ans, le Groupe Franco-Africain d’Oncologie Pédiatrique a acquis une expérience reconnue dans la formation du personnel exerçant auprès des enfants atteints de cancers en Afrique.

Les formations sont intégrées au sein de l’Ecole Africaine d’oncologie pédiatrique du GFAOP. 

Elles sont destinées à l’ensemble des soignants concernés par le cancer pédiatrique : onco-pédiatres, hématologue, chirurgien pédiatre, anatomopathologiste, radiothérapeute, radiologues, infirmiers, agents de santé communautaires. 

Elles se déclinent sous différentes formes : stages, cours théoriques, e-learning, missions in situ d’équipes françaises pour le partage d’expérience ; 

Certaines de ces formations peuvent être diplômantes ou certifiantes. ( DU, Licence en soins infirmiers)

Plus de 700 formations ont été dispensées à 450 soignants. Le GFAOP a ainsi permis la création du réseau des spécialistes de l’oncologie pédiatrique en Afrique francophone.

 

Les grandes étapes de la formation

  • 2001 Premier séminaire médical de formation aux fondamentaux en oncologie pédiatrique
  • 2002 Premiers étudiants GFAOP au Diplôme Inter Universitaire d’Oncologie Pédiatrique (DIUOP) en France
  • 2004 Premiers stages infirmiers en France
  • 2012 Première formation infirmiers, et chirurgiens aux fondamentaux en France et au Maroc
  • 2014 Création du Diplôme Universitaire de Cancérologie Pédiatrique (DUCP) au Maroc, mise en place d’un double diplôme entre les facultés de médecine de Paris Sud et de Rabat
  • 2016 Formations Douleur et Soins Palliatifs
  • 2017 Atelier de Formation anatomopathologie
  • 2018 Création de l’Institut Jean Lemerle (IJL), l’Institut Africain de Formation en Oncologie Pédiatrique
  • 2019 Mise en place du programme diagnostic précoce élaboré à l’IJL
  • 2020 Lancement de la licence en soins infirmiers en oncologie pédiatrique à l’IJL
  •  
LA FORMATION DES MEDECINS :

Plus de 350 formations dispensées

Le Diplôme Inter Universitaire d’Oncologie Pédiatrique (DIUOP) en France​

Ouvert aux étudiants étrangers en France, la formation d’un an permet d’acquérir la capacité de prendre en charge les enfants et adolescents présentant une affection maligne dans le cadre de l’exercice multidisciplinaire de l’oncologie pédiatrique.

 

19 médecins formés

 

Pour vous renseigner et vous inscrire

https://formation.gustaveroussy.fr/shop/diuop–diu-oncologie-pediatrique

Le Diplome universitaire de cancérologie pédiatrique ( DUCP) Maroc
 

 DUCP4 – photo@James-Mollison/projet MCM

 

Ce diplôme franco-marocain initié par le GFAOP avec les facultés de médecine de Paris-Sud et de Rabat, se prépare en une année. Ouverte à une vingtaine d’étudiants depuis 2014 , cette formation dispense des cours théoriques et des stages pratiques au Maroc et en France. Elle est destinée à répondre à une demande sans cesse croissante de spécialistes des cancers de l’enfant.

Résolument inscrite dans son temps et pour répondre aux nouveaux besoins , cette formation bénéficie d’une plateforme d’enseignement:

http://e-gfaop.org

Responsable programme: Pr Laila Hessissen

Pour en savoir plus sur la formation : https://youtu.be/FffxqvVtQEs

Déjà 87 médecins formés

En savoir plus, vous inscrire : diuop.maroc@gmail.com

Formation à la prise en charge pluridisciplinaire

Comment mieux travailler et échanger entre les différents spécialistes (onco-pédiatres, chirurgiens, ophtalmologistes, anatomo-pathologistes, radiologues…) de la prise en charge du cancer pédiatrique afin d’optimiser les soins des enfants atteints de cancer dans chaque unité.

Responsable programme : Pr Pierre Bey

Formation à L’institut Jean Lemerle de Dakar

Pour en savoir plus : Institut Jean Lemerle

LES FORMATION INFIRMIERES :

Des progrès très significatifs ont eu lieu dans le traitement des cancers pédiatriques mais la formation en  soins infirmiers restait insuffisante en nombre et en qualité. 

En 2014, afin de répondre à l’attente forte qui émanait des différentes unités d’oncologie pédiatrique désireuses de mieux former les infirmières et de les maintenir en poste, une accélération du processus de formation infirmier a été mise en place avec les premières formations de groupe.

Depuis 2018, elles sont dispensées à l’Institut Jean Lemerle à Dakar.

Plus de 170 formations dispensées

- Formation aux "fondamentaux en cancérologie" en soins infirmiers

Cette formation est destinée aux personnels infirmiers ayant récemment rejoint une unité de cancérologie pédiatrique. La validation de cette formation donne lieu à une certification ouvrant à des crédits pour une formation longue et à des stages d’immersion dans des services hospitaliers en France ou en Afrique.

Formation de l’Institut Jean Lemerle à Dakar, promotion 1

Responsable programme : Marie Solange Douçot

80 formations infirmières déjà dispensées.

Pour en savoir plus : Institut Jean Lemerle

- Licence en soins infirmiers en oncologie pédiatrique

– La licence professionnelle « Soins infirmiers en cancérologie pédiatrique »

C’est un nouveau programme, spécialement créé par et pour l’Institut Jean Lemerle destiné à des cadres infirmiers et à des infirmiers . Cette licence a pour objectif de permettre aux infirmiers titulaires de jouer un rôle pivot au sein des équipes d’oncologie pédiatrique grâce aux connaissances scientifiques et méthodologiques acquises lors de leur formation.

Des cours théoriques alternent avec des stages d’immersion en unité de soins spécialisés.

Responsable programme : Dr Catherine Patte

Pour en savoir plus : Institut Jean Lemerle

- Bourses Laurette Fugain

Les bourses « Laurette Fugain » : Depuis 2014, 2 bourses sont attribuées à des infirmiers des unités pilotes. Ces derniers bénéficient de stages de 2 mois en France dans des services d’oncologie et d’hématologie.

Stéphanie Fugain et les premiers lauréats des bourses
LA FORMATION DES AUTRES SPECIALITES MEDICALES :

Si des chirurgiens et des pathologistes sont présents dans tous les pays d’Afrique subsaharienne francophone, ils sont en nombre insuffisant et doivent faire face à des activités multiples, la cancérologie pédiatrique n’en représentant qu’une petite partie. 

Or ces 2 activités sont capitales dans la prise en charge pluridisciplinaire des enfants atteints de cancers. Il faut continuer à offrir les formations complémentaires en cancérologie pédiatrique.

- Formation des personnels de santé pour le Diagnostic précoce

Dans le cadre de l’accompagnement des politiques de santé publique pour la détection précoce des cancers pédiatriques, un programme de formation a été élaboré à l’Institut Jean Lemerle .

Les personnels de santé sont formés pour relayer l’information auprès des centres de santé en ville et dans les zones reculées afin de permettre le référencement  des enfants malades et  les adresser au plus tôt en cas de suspicion de cancer dans les services d’oncologie pédiatrique.

Un guide méthodologique a été conçu pur être décliné dans les différents pays de la région.

Pour en savoir plus : Institut Jean Lemerle

- Anatomopathologie

La spécialité d’anatomopathologie est essentielle pour confirmer les diagnostics cliniques de cancer des patients. Des examens histologiques en laboratoire, des prélèvements effectués sur les organes malades permettent de guider le choix de protocoles de soins offrant les meilleurs taux de succès. Une anatomopathologie incertaine réduit les chances de succès, fait perdre un temps précieux et coûte plus chère à cause d’une médication onéreuse mais inappropriée. La thérapie du soin des cancers de l’enfant peut être assimilée à une guerre de mouvements rapides. Plus on est rapide dans l’administration du juste traitement, plus grandes seront les chances de survie des enfants.

Responsable programme : Dr Elisabeth Auberger

Pour en savoir plus : contact@gfaop.org

 

- Chirurgie

Une formation spécifique aux besoins de chirurgie dans le traitement des tumeurs de l’enfant est nécessaire.  La Chirurgie des tumeurs cancéreuses de l’enfant est un indispensable complément à maitriser pour soigner efficacement les cancers des enfants.

 

Responsable programme : Pr Hélène Martelli

Pour tout renseignement : contact@gfaop.org

Congrès international de chirurgie pédiatrique en RDC: thème les cancers de l’enfant
Premier rang de droite à gauche : Dr Antoine MBOYO, Président de l’AFCCCP ; Dr Benjamin BOLA IKOLUA, Conseiller principal du Président de la République de RDC ; Dr Catherine PATTE, vice- Présidente du GFAOP ; Pr Hélène MARTELLI, Présidente du Congrès

- Radiologie-radiothérapie

Encore trop peu de services africains disposent d’accès à la radiothérapie, pourtant elle permet les traitements conservateurs liés à certaines tumeurs. La mise à disposition de nouveaux équipements nécessite la formation des utilisateurs

Examen exploratoire d’un jeune enfant

LES AUTRES FORMATIONS :
La formation Douleur et Soins Palliatifs

Les équipes du GFAOP sont trop souvent démunies dans la prise en charge de la douleur, faute de formation et de médicaments. Il s’est donc avéré nécessaire d’assurer une formation adéquate en binôme médecin-infirmier.

Des actions  sont menées en faveur de l’accès aux médicaments anti-douleur.

 

Responsable programme : Dr Christine Edan

La formation des attachés de recherche clinique ( ARC)

Dans le cadre de la mise en place du registre du cancer des hôpitaux, commun aux unités du GFAOP, la formation du personnel pour la collecte et l’envoi des données permet de réaliser les études cliniques et les évaluations en vue d’améliorer la prise en charge des enfants atteints de cancer.

 

Responsable programme : Brenda Mallon

Pour en savoir plus : brenda.mallon@gfaop.org

Les missions de formations dans les unités pilotes

Des membres du GFAOP se rendent régulièrement dans les unités afin de travailler avec les équipes locales. Depuis la mise en place des jumelages,  les missions sont plus fréquentes. Elles permettent un accompagnement et des échanges durables.

Médecins, infirmiers, aide soignants sont amenés à mettre en place des programmes collaboratifs de travail.

Mission GFAOP à Kinshasa, ouverture de l’unité de soins
La formation pour l'ouverture d'une nouvelle unité d'oncologie pédiatrqiue

Après acceptation en Assemblée Générale de la création d’une nouvelle unité, décentralisée en région ou dans un nouveau pays, une formation en binôme médecin/infirmier  sur les bonnes pratiques est organisée en France.

 

Responsables programme : Dr Catherine Patte, Dr Françoise Aubier, Marie Solange Douçot

A l’occasion de l’ouverture des unités en Guinée et au Gabon, médecins et infirmiers sont venus en formation
Les formations collègiales
le Dr Sonia Kaboret du Burkina Faso présente une étude

 Elles réunissent chaque année les   membres du GFAOP autour des   études et des programmes en   cours. Moments d’échanges et   d’ateliers,  ces réunions assurent   une partie de la formation continue  des soignants.

Les stages de formation en France
Médecins et infirmiers de Cote d’Ivoire en stage à Marseille dans le cadre du jumelage

 D’une durée de 15 jours à 2 mois,   en France, au Maroc ou dans   certaines unités d’Afrique   subsahariennes, ces stages sont   ouverts à différentes disciplines en   vue d’acquérir les compétences   nécessaires à la pratique de   l’oncologie pédiatrique. 

 Toutes les disciplines médicales et paramédicales sont concernées.

 

 

 Responsable opérationnelle : Bénédicte de Charette